Comment rénover sa maison thermiquement par l’extérieur ?

28 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Les fiches pratiques

Exemple de pose en rénovation (ITE) Isolation Thermique Extérieure avec les produits Parexlanko

La maison date des années 70, elle réclame une isolation thermique complète. Chacun s’accorde sur l’idée qu’une isolation extérieure est la plus performante. Dans notre exemple, le matériau de base est la fibre de bois. Un matériau naturel écologique bio-sourcé, en vogue depuis que le développement durable est pris en compte par les instances de l’écologie et de l’environnement en France.

Le système PAREXLANKO est composé de plusieurs éléments  :

Les panneaux en fibre de bois sont rigides et d’une densité minimum de 180 kg m3 couvrant les besoins thermiques contre le froid et aussi les effets indésirables liés à la chaleur d’été.  Les panneaux choisis sont de marque Pavatex Diffutherm. Ceux-ci disposent d’un avis technique favorable validé par le CSTB. Les panneaux DIFFUTHERM sont feuillurés sur les 4 faces afin d’améliorer leurs performances thermiques. Ils sont de petites dimensions pour une manutention aisée sur le chantier. Ils sont résistants à la manipulation. Les panneaux sont placés fixés mécaniquement grâce aux accessoires proposés sur la façade extérieure de la maison.

On applique ensuite, un grillage en acier galvanisé de type « Nergalto » puis on applique une couche d’enduit à la chaux qui va ensuite recouvrir tout le système : les grillages, les agrafes, les têtes de chevilles et également les joints des panneaux en fibre de bois. Après un temps de séchage on applique une seconde couche d’enduit de finition à la chaux.

Comment préparer un chantier d’isolation thermique extérieure ITE selon PAREXLANKO

Pour isoler une façade par l’extérieur, il faut s’assurer que le support existant soit en bon état : le crépis ancien ou le mur nu doit être inspecté avec soin. Quelques travaux de maçonnerie peuvent être nécessaire afin de le stabiliser.
La première étape est de protéger le chantier de manière à ne pas faire de dégâts sur l’environnement proche de la maison qui va consister à poser des bâches sur le sol et sur les débords de toiture pour éviter les projections. En effet, l’objectif d’une rénovation thermique avec isolation est de conserver les espaces de vie de la maison :  la propreté du chantier est donc une priorité.
Ensuite on installe l’échafaudage autour de la maison.
Avant de commencer une isolation par l’extérieur, si cela s’avère nécessaire, il est préférable d’avoir procédé au changement des huisseries : fenêtres et portes-fenêtres. La meilleure solution d’un point de vue thermique est de placer les nouvelles fenêtres au nu extérieur ainsi le tableau n’a pas besoin d’être traité.
Si sur les façades il y a des volets battants et qu’on veuille les conserver, on devra déporter les gonds de la même épaisseur que l’isolant qui va être posé. On parle alors du traitement des points singuliers s’agissant de descente d’eau pluviale, des supports de store etc…..
Ces points doivent être abordés avec la plus grande attention.  La méthode préconisée par PAREXLANKO est la suivante : On conserve les anciens gonds sur lesquelles on va fixer une tige filetée qui va permettre de consolider et de régler le nouveau gond qui est accroché par trois points sur le murs. Il faut savoir que plus l’isolant est épais et plus le bras du gond est long et plus la tenue en façade doit être solide.

La pose des supports d’isolant ITE :

Avant de commencer à poser l’isolant  il faut d’avoir fixer mécaniquement dans le bas des façades un rail de soubassement à 10 cm du niveau du sol. Il est important de laisser cet espace pour éviter les remontées capillaires causées par la pluie ou la neige et également pour éviter que les rongeurs ne s’attaquent à l’isolant.

La pose de l’isolant ITE :

Une fois que ce rail est fixé, on pose les panneaux isolants Diffutherm en partant du bas vers le haut : la première rangée étant posée dans le rail. On place les panneaux directement sur la façade à l’aide de chevilles à expansion dans les maçonneries béton ou agglo pleins, briques creuses ou pierres. Le choix de chevilles adaptées est fonction de chaque type de support. Grâce à leurs feuillures et languettes, les panneaux s’emboitent facilement puis on monte ainsi jusqu’en haut de la façade.
Une fois que les panneaux Diffutherm sont posés, on vient combler les vides à l’aide d’une mousse de remplissage (exemple polyuréthane) qui joue le rôle d’isolant.

Pose d’une trame de verre ou d’un grillage galvanisé

Ensuite on recouvre les panneaux de fibres de bois à l’aide d’un grillage galvanisé ou d’une toile de verre adaptés  qui se présente sous la forme de rouleau ou plaques qui se posent en partant du haut vers le bas.
Le grillage est fixé à l’aide d’agrafes galvanisées avec une agrafeuse manuelle ordinaire puis on renforce tous les angles d’ouverture des portes et des fenêtres avec une bande de grillage ou trame de verre coupée à 45 degrés pour pallier les éventuelles fissures qui pourraient se produire. Ensuite le tout est refixé à l’aide de 6 à 8 chevilles : cela permet de tendre en même temps le grillage sur l’isolant afin d’obtenir une surface parfaitement plane.
Avant de mettre la première couche d’enduit, il faut consolider tous les angles des murs ainsi que ceux des portes et fenêtres à l’aide de baguettes pour les rigidifier et éviter les fissurations d’efforts.

Application de l’enduit de chaux ITE

Maintenant on peut commencer la projection de l’enduit à la chaux.

On applique une première couche de haut en bas puis tout de suite après une seconde couche pour bien couvrir tout le système et remplir les rainures : en épaisseur finale on a plus d’un centimètre : on a donc un système mécanique qui puisse retenir le poids de l’enduit qui fait à peu près 25 kg au m².

Après l’application de cette couche en deux  épaisseurs nous obtenons une surface talochée presque lisse. Après un temps de séchage de deux à trois jours selon la météo, on applique enfin la finition qui existe en plusieurs versions : grattée, écrasée, ou rustique.

Selon la région et les gouts du client il pourra  choisir dans une gamme de 48 coloris divers et variés.