[MIE] Chauffer le foyer grâce à une pompe à chaleur intelligente

28 novembre 2022, par Eloise

Catégorie : Actualités produits

La géothermie est une alternative intéressante pour le chauffage des habitations, d’autant plus qu’elle est déjà utilisée dans de nombreux pays comme la Suisse, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, les États-Unis, l’Autriche ou la Chine.

La géothermie dans le bâtiment

Concept inventé par l’entreprise autrichienne Enercret, le pieu géothermique équipe des centaines de chantiers dans le monde, à l’instar du palais des expos de Shanghai, des bâtiments de l’aéroport de Berlin ou de Zurich. D’après Jean-Baptiste Bernard, gérant de la société Ecome à Suresnes, la France commence à s’intéresser à cette technologie même si elle accuse un certain retard face à aux autres pays. De nombreux freins se dressent cependant devant le développement de la géothermie dans le bâtiment et du pieu géothermique en particulier. Ce type de fondation coûte moitié plus cher qu’une fondation classique d’après le dirigeant d’Ecome. Cela se traduit par une hausse de 3 % du prix total du bâtiment. Le retour sur investissement est, en outre, assez long puisqu’il est identique aux panneaux solaires, à savoir 10 ans.

Un concept déjà éprouvé

La géothermie consiste à capter la chaleur du sol et du sous-sol pour chauffer un bâtiment. Pour cela, ce sont les fondations de l’immeuble qui servent de relais de transmission de la chaleur. Ce procédé fait ses preuves depuis 35 ans dans le monde entier. Les spécialistes utilisent des pieux géothermiques qui font office de fondation tout en amenant la chaleur du sol vers le bâtiment. Fabriqué en béton centrifugé, leur centre est vide afin d’accueillir des sondes géothermiques en double U de 25 mm où l’eau froide descend pour remonter une fois chauffée. Dans la maison, une pompe à chaleur se sert de cette source calorique pour chauffer le foyer.

Utilisation du pieu géothermique en France

Le pieu géothermique travaille à double sens. Pendant l’hiver, il capte la chaleur du sous-sol pour l’injecter vers le bâtiment tandis que pendant l’été, il transfère la chaleur de la maison dans le sol. D’après le gérant de la société Ecome, cette solution de chauffage écologique peut s’adapter aux bâtiments qui possèdent des fondations profondes, soit le quart des constructions de l’Hexagone. Dans les cas des bâtiments de basse consommation (BBC), la pompe à chaleur intelligente peut fournir jusqu’à 80 % des besoins en chauffage. Pour les maisons passives, il n’est plus nécessaire d’utiliser une autre source de chaleur dès que le pieu géothermique est installé. Cependant, les bâtiments qui reposent sur une dalle nécessitent le creusement d’une fondation à 12 ou 15 mètres de profondeur afin d’atteindre une température du sol avoisinant les 15 °C.